110 - Sutra du Coeur, avec Geshe Jampal

11/05/2019 10:30 au 12/05/2019 16:00 (Europe/Brussels)

Huy, Belgique

Illimité

Odoo image et bloc de texte

Le soutra du cœur est un des soutras Mahayana les plus connus. Il est récité quotidiennement dans les monastères, du Japon aux confins de l’Inde. Ce Soutra de la sagesse a été prononcé par le Bouddha lors de son deuxième cycle d’enseignements. Le Bouddha prodiguait à ce moment son enseignement aux Boddhisattvas, qui souhaitaient atteindre l’éveil avec comme objectif le bien-être de tous les êtres vivants. Dans le Soutra du cœur, il présente la marche à suivre pour devenir un bouddha. 

Dans le Bouddhisme tibétain, réciter ce Soutra est considéré comme un moyen habile pour éliminer les obstacles, car il possède la force nécessaire pour abandonner nos vues erronées. La foi encombrante dans une existence permanente et autonome des êtres et des phénomènes fait place à la compréhension libératrice de l’origine au sein d’une interdépendance mutuelle. 

À première vue, le Soutra du cœur peut sembler confrontant. L’emploi systématique de la forme négative ‘ni’ saute immédiatement aux yeux.  Ce ‘ni’ ne s’applique pas uniquement aux choses banales ‘ni vers, ni bruit, ni goût, ni objet concret, ni phénomène’. Il s’applique aussi à nous personnellement et même aux précieux objets Bouddhistes, tels que la Bouddhéïté, la sagesse, les Quatre Nobles Vérités. Le message radical contenu dans le Soutra du cœur est le suivant : le monde tel que nous le connaissons n’existe pas. Ceci implique que rien n’existe par lui-même. Rien dans la réalité des phénomènes n’a un noyau interne immuable. Tous les phénomènes existent en interdépendance mutuelle. 

La sagesse se cache dans le changement de notre perspective. 

De cette manière, la réalité devient un événement sans frontières où seule la pensée humaine dessine des lignes de séparation. Cette prise de conscience est appelée la réalisation de la vacuité (sunyata). C’est pour cette raison que la profonde sagesse de ce soutra est considérée comme la clé de la libération de tous les êtres vivants. 

Geshe Jampal est né en 1961 au Tibet. Jusqu'en 1982, il est resté près de sa famille, suivant l'école primaire et ensuite aidant ses parents. L'année suivante il reçut ses vœux de novice de l'Eminent Jampa Rinpoché et fut admis au monastère de Dhakgon au Tibet. Il quitta le Tibet en 1985 pour continuer ses études en Inde et s'inscrivit à l'université de Drepung Loseling (Inde du Sud). Il reçut ses vœux de Gelong de S.S. le Dalaï-Lama en 1986 et a continué ses études pendant 17 ans.  En 2002 il fut couronné du titre de Geshe. La même année, sous la houlette du Dalaï-Lama, il fut envoyé au monastère de Palden Sed Gyued à Salugara (Bengale Occidental en Inde) pour y enseigner la dialectique bouddhiste tibétaine.  Il est actuellement toujours en charge de cet enseignement. 

Contribution : € 99 membre adhérent et € 111 non-membre (tout compris, sur base d’une chambre commune). Pour les autres réductions de membre, voir ‘Cotisation de membre’.

Visualiser sur Google Maps
YEUNTEN LING
Promenade Saint-Jean l'Agneau 4
    4500 Huy
    Belgique
+32 (0)85 27 11 88
yeunten.ling@tibinst.org

Quand

72/77 Free
De 11/05/2019 10:30
à 12/05/2019 16:00

Agenda

YEUNTEN LING
+32 (0)85 27 11 88
yeunten.ling@tibinst.org

Flux social