Retraite de Tcheud, en présence de nombreux lamas invités

29/08/2019 10:30 au 01/09/2019 16:00 (Europe/Brussels)

Huy, Belgique

Illimité

Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

 

Entrée libre aux rituels et enseignement

Rituels pendant trois jours : 

Enseignement, jeudi 29 à 10h30

Tara 7h

Tcheud 9-12 & 15-19h

Dimanche tsok-rituel d’offrandes 14h30: vous êtes invités à offrir fruits, fleurs, boissons, biscuits, encens et bougies dans le temple

Bienvenue!

Cette année, nous pouvons nous réjouir de la présence de deux lamas qui viennent de Sonada, Inde.

Leur présence et les rituels accompagnés d’instruments de musique traditionnels font de ces journées une expérience pénétrante.

Traditionnellement, une offrande (dana) est grandement apprécié. L’accueil des lamas en visite nécessite un effort financier supplémentaire de la part de l'institut, en plus de tous les frais généraux.

Il y a un bol d'offrande dans le temple pour déposer votre don.

Merci pour votre gentillesse et votre compréhension!

Tcheud  est la première pratique issue du Tibet qui fut introduite en Inde. La pratique de Tcheud est un moyen très fort pour trancher la racine de l’ego grâce à l’offrande symbolique du corps.

La pratique a été développée au 12ème siècle par Matchig Labdreun sur base de ses propres expériences.

Cette femme tibétaine exceptionnelle prononça ses vœux de nonne et suivit les meilleurs maîtres : sous leur supervision, elle réussit à abandonner tous les attachements à l’ego et vécut dans un isolement strict de l’aumône qu’elle recevait. Elle reçut la transmission complète de sa lignée et de l’enseignement mahayana.

Durant plusieurs années, elle se tourna vers l’enseignement de la prajnaparamita et intégra complè- tement cet enseignement de la perfection de la sagesse. 

Par la suite, elle vécut en famille, en tant que mère de deux enfants avec son compagnon spirituel Topabhadra et intégra la prajnaparamita dans sa vie de tous les jours.

Une fois de retour auprès de son maître, elle développa sa pratique du Tcheud sur base du soutra de prajnaparamita et des tantras.

D’innombrables élèves se pressèrent à sa porte afin de connaître sa pratique. Ils venaient même d’Inde pour la rencontrer. La pratique a été systématisée par le 3ème Karmapa et introduite dans les écoles Kagyu.

Odoo- Echantillon n° 2 pour trois colonnes

 

Le Tcheud est une voie spirituelle qui fait appel à l’énergie féminine pour se défaire de tous les poisons possibles.

Obstacles et échecs sont considérés comme des amis sur le chemin de la réalisation.

La pratique coupe au travers de tous les obstacles et voiles de l’ignorance : la colère, la peur et les obsessions sont totalement fracassées. Elles sont échangées par de la compassion sans fin, de l’audace (courage) et de la générosité.

Ainsi, la nature originelle et spirituelle de la sagesse est dévoilée et une compréhension prudente de ce qu’est la vacuité devient possible.

Le Tcheud combine tous les éléments du bouddhisme tibétain en une seule pratique. La combinaison de chants sacrés, d’instruments rituels, de méditation et de visualisation crée un canevas unique que nous pouvons tisser dans notre vie quotidienne.

Tcheud est l’une des plus belles pratiques, cela surtout parce que nos lamas assistent à toutes les séances.

Contribution : votre inscription est uniquement nécessaire pour les repas et le logement au tarifs habituels.

€ 122 membre adhérent et non-membre (tout compris, sur base d’une chambre commune).

Partager

Visualiser sur Google Maps
INSTITUT YEUNTEN LING ASBL
Promenade Saint-Jean l'Agneau 4
    4500 Huy
    Belgique
+32 (0)85 27 11 88
yeunten.ling@tibinst.org

Quand

65/77 Free
De 29/08/2019 10:30
à 01/09/2019 16:00

Agenda

INSTITUT YEUNTEN LING ASBL
+32 (0)85 27 11 88
yeunten.ling@tibinst.org

Flux social