Le Noble Sentier Octuple de Yeunten Ling

Proposititon pour une marche méditative autour du domaine


Départ : Statue monumentale de Bouddha.  Tournant le dos au château, on se dirige vers la serre pour emprunter, à gauche de celle-ci et à droite d’un saule vigoureux, un sentier, fléché par des amoureux de la nature et amis de Yeunten Ling. C’est le départ d’une ballade qui encercle le domaine en entier. Ce circuit fléché a été inauguré par Lama Zeupa, Lama Tashi Nyima et leurs amis ‘Noble Sentier Octuple’, nom qui rappelle les précieux enseignements du Bouddha sur la délivrance des souffrances.
Le sentier longe d’abord un petit ruisseau ombragé puis s’élève ensuite sur un coteau boisé où les arbres hauts et majestueux sont d’essences variées. De beaux hêtres et châtaigniers aux couronnes élevées répondent au vent qui souffle dans leurs branches. Le promeneur est enveloppé du chant de la nature fait de silence et du bruissement de ces arbres magnifiques… la nature n’est-elle pas la plus grande artiste ?
Puis, le sentier conduit jusqu’à l’entrée du domaine toujours en suivant les panneaux fléchés. Il faut alors traverser le chemin carrossable et descendre jusqu’au petit ruisseau qui mène à un étang garni de lotus (en été) et où l’on peut s’asseoir et se reposer ou méditer. Puis, contournant l’étang, on emprunte un pont en fer forgé rouge qui mène au sentier débouchant sur le parking des visiteurs et les douves du château.

Le circuit complet dure 1 heure pour le marcheur tranquille ou le jeune enfant. 

Il est proposé de faire des pauses durant cette promenade et méditer sur les huit facteurs du Noble Sentier. 




Méditation du Noble Sentier octuple

Le but de cette réflexion est la fin de la souffrance.

Premier et deuxième facteur : La vue et la compréhension justes. 
Comprendre justement la souffrance et encourager son propre bien-être et celui des êtres vivants. 

Troisième facteur : L’intention juste. 
Cultiver essentiellement l'intention qui consiste à ne pas nuire à autrui, sous aucun prétexte. 

Quatrième et cinquième facteurs : Parole et action justes. 
Pratiquer la discipline morale avec son corps, sa parole et son esprit; la vie gagnera alors en paix et harmonie au-dedans et autour de soi. 

Sixième facteur: Moyens d’existence justes. 
Gagner sa vie de manière juste, sans causer de tort à la planète ni à autrui suppose honnêteté et respect envers tous, humains et animaux.

Septième facteur : L’effort juste
Fruit de la persévérance inébranlable, l’effort juste permettra d’exercer son esprit graduellement, depuis l’état d’obscurité à celui d’Eveil. 


Huitième facteur : La concentration juste. 
La vigilance ou la présence d’esprit maintiendra l'esprit à un niveau d’attention pure et lui permettra de trouver son ancrage, naturellement. 


Enfin, la concentration sur un point unifiera les autres facteurs mentaux engagés dans le ‘connaître’ tout en demeurant sans distraction aucune. C’est la grande paix de l’esprit. 

L’accomplissement le plus élevé de la voie étant celui de se libérer de la souffrance, pratiquons assidûment en combinant les huit facteurs entre eux, et ceci jusqu’à l’aboutissement.

 

 

Texte Odoo et bloc d'image